Les grandes dates du Concile.

 

28 octobre 1958 Élection de Jean XXIII
25 janvier 1959 Jean XXIII annonce la réunion d’un concile
Mai-juin 1959 Création de la Commission anté-préparatoire et lancement de la consultation des évêques du monde entier en vue du concile.
25 décembre 1961 Bulle Humanae Salutis de convocation du Concile.
 

Première Session

11 octobre 1962 Ouverture du Concile par Jean XXIII
13 octobre 1962 Le cardinal Liénart demande et obtient que l’élection des membres des commissions conciliaires soit reportée de quelques jours.
14 novembre 1962 Le schéma sur la liturgie est accepté dans son principe
20 au 20 novembre 1962 Vote de principe sur l’adoption du schéma sur la Révélation – De Fontibus. Il manque 100 voix sur les deux-tiers nécessaires en faveur du rejet.

Le lendemain, sur décision de Jean XXIII, le De Fontibus est renvoyé à une Commission mixte, Commission doctrinale/Secrétariat pour l’Unité.

11 avril 1963 Jean XXIII publie l’encyclique Pacem In Terris
3 juin 1963 Mort de Jean XXIII
21 juin 1963 Giovanni Battista Montini, cardinal archevêque de Milan élu pape sous le nom de Paul VI
 

Deuxième session

29 septembre 1963 Ouverture de la Deuxième session du Concile, Paul IV nomme 4 Modérateurs qui ont la responsabilité de « faire avancer » le concile.
30 octobre 1963 Votes d’orientation sur le schéma sur l’Église en particulier sur la collégialité épiscopale
4 décembre 1963 Paul VI célèbre la fin de la deuxième session, la Constitution sur la liturgie est promulguée sous le nom de Sacrosanctum Concilium, ainsi que le Décret sur les moyens de communications sociales, Inter Mirifica.
4-6 janvier 1964 Pèlerinage de Paul VI en Terre Sainte et rencontre avec le patriarche Athénagoras.
 

Troisième session

14 septembre 1964 Ouverture de la troisième session. Dans l’esprit de la réforme liturgique, la messe est concélébrée par Paul VI et 24 évêques
30 septembre 1964 A l’issue de près de 40 scrutins sur les divers amendements du schéma sur l’Église, celui-ci est approuvé à une majorité massive, y compris le chapitre III sur la collégialité.
16 au 20 novembre 1964 « Semaine noire » du Concile : à l’initiative de Paul VI, une « note explicative » est ajoutée au texte sur l’Église, des amendements de dernière minute sont introduits dans le texte sur l’œcuménisme, et à la suite d’un recours de la minorité devant le tribunal du Concile, le vote sur la liberté religieuse est reporté.
21 novembre 1964 Fin de la troisième session. La messe est concélébrée. Le pape promulgue la Constitution dogmatique sur l’Église, Lumen Gentium, le décret sur les Églises orientales, Orientalium Ecclesiarum, et le décret sur l’œcuménisme, Unitatis Redintegratio. Il déclare Marie mère de l’Église. dogmatique sur l’Église, Lumen Gentium, le décret sur les Églises orientales, Orientalium Ecclesiarum, et le décret sur l’œcuménisme, Unitatis Redintegratio. Il déclare Marie mère de l’Église.
 

Quatrième session

14 septembre 1965 Ouverture de la quatrième session. Paul VI annonce la création du synode des évêques.
21 septembre 1965 Vote favorable en faveur de la Déclaration sur la liberté religieuse.
4 octobre 1965 Paul VI prononce un discours à l’ONU : « Jamais plus la guerre ».
28 octobre 1965 Séance publique de promulgation du Décret sur la charge des évêques, Christus Dominus, du Décret sur la vie religieuse, Perfectae Caritatis, du Décret sur la formation des prêtres, Optatam Totius, de La Déclaration sur l’éducation chrétienne, Gravissimus Educationnis et de la Déclaration sur les religions non-chrétiennes, Nostra Aetate.
18 novembre 1965 Promulgation de la Constitution dogmatique sur la Révélation divine, Dei Verbum, et du décret sur l’apostolat des laïcs, Apostolicam Actuositatem.
24 novembre 1965 Paul VI demande avec insistance que le chapitre sur le mariage condamne l’usage des moyens anticonceptionnels autres que la chasteté.
4 décembre 1965 Paul VI préside une célébration avec les Observateurs chrétiens non-catholiques à Saint-Paul-hors-les-murs.
7 décembre 1965 Messe concélébrée par Paul VI et les présidents de conférences épiscopales du monde entier. Séance publique de promulgation de la Constitution pastorale sur l’Église dans le monde de ce temps, Gaudium et Spes, de la Déclaration sur la liberté religieuse, Dignitatis Humanae, du Décret sur le ministère et la vie des prêtres, Presbyterorum Ordinis, et du Décret sur les missions, Ad Gentes. Les anathèmes de 1054 entre les Église d’Orient et d’Occident à l’origine de la séparation entre Catholiques et Orthodoxes sont levés de part et d’autre.
8 décembre 1965 Cérémonie solennelle de clôture du concile place Saint-Pierre devant 300 000 personnes.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s